Folle Anse de Marie-Galante

Le site de Folle Anse, qui se trouve sur la côte sous le vent de l' île de Marie-Galante dans la forêt du même nom, a été découvert fortuitement à l'occasion de la construction de la route de Grand Bourg à Saint-Louis. Il fut fouillé alors par le Père Barbottin. Des travaux y furent également réalisés par Michel Grandgillotte. Nous y avons repris les fouilles depuis 1997, qui s'insèrent dans un abord plus large d'évaluation de l'occupation humaine (prospections A. D'Anna ) et de géomorphologie marine (J. Collina-Girard). Ces travaux ont trois objectifs : 1 - Approfondir la connaissance des cultures reconnues par les travaux antérieurs : Suazoïde, Saladoïde et Huecan et particulièrement reconnaître au mieux les relations entre ces deux dernières. 2 - Etudier l'économie de ces dépôts coquilliers anthropiques à Donax striatus dominant, notamment en ce qui concerne les stratégies d'acquisition et les modalités saisonnières d'exploitation. 3 - Déterminer la méthode de fouille optimale de ce type de dépôt en contexte forestier, milieu hautement suspect de bioturbations majeures. En ce qui concerne ce dernier point, les travaux réalisés, fondés sur l'analyse statistique des compositions différentielles des niveaux et sur les remontages des vestiges (restes humains et appariement du bivalve Tivela mactroïdes ) ont permis de montrer que l'information relictuelle est encore très importante et que, considérés dans leur ensemble, les vestiges ont globalement peu bougé, ces dépôts pouvant donc livrer une stratigraphie pleinement exploitable. Les autres aspects sont actuellement en cours de développement.