Le site Néolithique final de Ponteau-Gare

Martigues (Bouches-du-Rhône)

Campagne 2005 - du 4 juillet au 6 août 2005

Responsable : Xavier MARGARIT - Ingénieurt d’étude; (Ministère de la Culture, DRAC-SRA de Provence-Alpes-Côte d'Azur)

L’habitat néolithique final couronnien de Martigues / Ponteau-Gare (Bouches-du-Rhône)

Le site de Ponteau-Gare à Martigues (Bouches-du-Rhône), à 20 km à l’ouest de Marseille, est un habitat de plein air du " Couronnien " (culture du Néolithique final en Provence remontant au IIIe millénaire avant J.-C.). Entreprises il y a plusieurs années par André Cazenave, les fouilles de ce site ont été reprises par Xavier Margarit dans le but de caractériser la nature de cet établissement et de préciser l’organisation spatiale et économique, la typologie, et le contexte environnemental du Couronnien. Le principal niveau reconnu présente un bon état de conservation correspondant vraisemblablement à un abandon du site ; il est associé à des vestiges d’architecture d’un grand intérêt. Les structures essentiellement empierrées présentent en effet une diversité technique et caractérisent notamment un espace à forte structuration d’une relative complexité. Il s’agit pour l’essentiel de murs à doubles parements de dalles et à blocage interne, qui pourraient être liés à une ou plusieurs unités d’habitation. Les vestiges mobiliers, qui témoignent de nombreuses activités, sont diversifiés : fragments de poterie, outils en silex et en os, meules en calcaire, restes culinaires de faune, de coquillages et de poisson. Pour ce qui concerne la poterie qui est un marqueur culturel important, son étude fait apparaître, au sein d’un ensemble de formes simples traditionnellement associées au Couronnien, un certain nombre d’éléments plus atypiques qui doivent permettre de préciser le corpus typologique de cette culture. Quant à la situation de tessons campaniformes de type rhodano-provençal elle présente un intérêt spécifique relatif au statut et à l’insertion de cet autre faciès dans le contexte chronoculturel du site en particulier et du Néolithique final régional en général. Les données recueillies témoignent dans leur ensemble d’une importante fréquentation de cet établissement de la fin du Néolithique et s’inscrivent dans une dynamique d’étude contribuant à la connaissance des sociétés agro-pastorales du IIIe millénaire avant J.-C.

Outre la fouille, chacun est amené à participer aux activités de relevé, tamisage, lavage et marquage de mobilier. La campagne 2005, qui s'inscrit dans un programme initié en 1999, s'attachera à étendre la zone de fouille dans le but de vérifier certaines données résultants des prospections géophysiques effectuées en 2003, afin de préciser l'organisation spatiale du site et l'évolution de son occupation.

Conditions de participation :

~ expérience souhaitée, bonne motivation obligatoire

~ participation au 4 semaines du chantier

~ hébergement sous tente (prévoir son équipement)

~ repas et assurance pris en charge par le chantier

~ vaccination antitétanique obligatoire

 

Renseignements et inscriptions

Xavier MARGARIT : Tél. 04 42 99 10 33 / 06 80 84 43 39

xavier.margarit@culture.gouv.fr
liste des fouilles