L'UMR 6636 - Economies, Sociétés et Environnements Préhistoriques (ESEP) a été créée au 1er Janvier 1998, sur les bases de l'URA 164 (LAPMO) et de l'UPR 7558 (Laboratoire de Préhistoire des Sociétés Agro-pastorales Méditerranéennes). Elle est contractualisée par l'Université de Provence - Aix-Marseille I (et secondairement par l'Université Joseph Fourier - Grenoble I), le CNRS et le Ministère de la Culture et de la Communication.
Elle regroupe des personnels des Universités (8 enseignants-chercheurs des Universités de Provence, de Grenoble I et de Grenoble II), 13 personnels CNRS (7 chercheurs et 6 ITA), 5 personnels de la Culture (appartenant aux SRA de PACA, Corse et Languedoc). Elle compte également en ses rangs des personnels AFAN et 29 thésards.
Elle s'insère dans la Maison de la Recherche du Jas de Bouffan (Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme), où elle trouve son siège et dont elle est l'une des composantes. Par ailleurs, elle est aussi hébergée par l'Université Joseph Fourier de Grenoble, à l'Institut Dolomieu.
Dans ce cadre, elle se veut expressément un espace de recherche et d'échanges entre les différents partenaires de l'archéologie énoncés. Elle identifie également clairement son rôle de formation à la recherche par et pour l'ensemble des partenaires et d'aide à la caractérisation du Patrimoine national et international.
Cette unité est fondamentalement pluridisciplinaire.
Trois spécialités complémentaires s'y trouvent réunies : Préhistoire, Géoarchéologie et Paléontologie/Archéozoologie, qui développent respectivement les thématiques : Identités culturelles, économiques et sociales des groupes humains préhistoriques, Matières premières minérales et processus sédimentaires, Caractérisation des environnements biologiques et culturels.


Elle affiche, dans le cadre de la MMSH, une élection spécifique pour la Méditerranée, et développe une double orientation européenne et africaine.
Trois grands domaines géographiques principaux (mais non exclusifs) peuvent être définis, au sein desquels des champs d'étude privilégiés sont déterminés :
- Les pays circum méditerranéens, tant au nord qu'au sud de la zone, avec une prise en compte spécifique des domaines montagnards (Alpes, Massif Central, Atlas).
- les zones maghrébines et saharo-sahéliennes de l'Afrique continentale.
- les domaines insulaires, qui se rapportent aujourd'hui à la Corse et aux Petites Antilles.

Chronologiquement, les recherches recouvrent l'ensemble de la Préhistoire (Plio-Pléistocène - Holocène), avec des centrages spécifiques selon les thématiques.

L'UMR se compose de trois équipes :
- Préhistoire de l'Afrique,
- Processus culturels, biologiques et environnements quaternaires,
- Fonctionnement et processus de mutation des sociétés méditerranéennes holocènes.

Deux thèmes à vocation fédérative sont également identifiés : Comportements et adaptations en situations de contraintes, Systèmes techniques, échanges, mobilités.

L'unité développe sa recherche en mettant l'accent sur l'élaboration, le développement et la mise en pratique d'outils conceptuels et/ou pratiques relatifs aux :
- systèmes taphonomiques (caractérisation, mise en place et évolution des assemblages ; constitution et évolution des environnements biosédimentaires ; interactions entre les deux facteurs anthropique et naturel),
- systèmes techniques et fonctionnels (caractérisation des chaînes opératoires des productions industrielles et des comportements alimentaires préhistoriques, identification et significations des caractères techniques majeurs, caractérisation et modalités des systèmes d'approvisionnement),
- structuration de l'espace intra et inter sites (caractérisation et identification des espaces et des territoires, mise en évidence des systèmes fonctionnels -réseaux d'échange),
- systèmes sociaux (caractérisation et évaluation des organisations sociales),
- systèmes d'organisation et de production du discours scientifique (épistémologie des spécialités concernées -particulièrement Préhistoire et Anthropologie lato sensu-, constitution et signification des documents archéologiques).

ESEP - Economies, Sociétés et Environnements Préhistoriques

MMSH - UMR 6636

5, rue du Château de l’Horloge - B.P. 647
13094 AIX-en-Provence Cedex 2 (France)

Tél : 04 42 52 42 94 - Fax : 04 42 52 43 77
E-mail:esep@mmsh.univ-aix.fr