Résumé de thèse :

Titre : EQUIDES PLEISTOCÈNES NON CABALLINS EN EUROPE DU SUD

AOUADI NABIHA

Les chevaux pléistocènes (la limite inférieure du Pléistocène est fixée vers 1,75Ma) peuvent être partagés en deux groupes : le groupe des chevaux sténoniens et le groupe des chevaux caballins. La présente étude porte essentiellement sur les différentes espèces du premier groupe et leur répartition géographique en Europe du Sud. Pour ça plusieurs collections fossiles européennes types ont été révisées notamment au niveau dentaire et en fonction du degré d'usure. Les notions de genres, d'espèce et de sous espèces sont clarifiées en suivant le code international de la nomenclature zoologique. Un cadre paléoclimatique et faunistique est bien défini.

Les caractères crâniens et post-crâniens plésiomorphes et apomorphes sont mis en évidence grâce à l’étude d’un matériel fossile nouveau et abondant provenant des fouilles du site de Ceyssaguet (Haute-Loire, 1,2Ma, France). L’analyse morphobiométrique de ce matériel révèle l’existence de deux espèces d'Equidés qui sont : Equus stenonis et Equus bressanus. Ce sont les caractères crâniens et dentaires qui font l’objet des différences spécifiques comme une distance forte entre la canine et la P2 sur le maxillaire et un émail très plissé sur les dents supérieures et inférieures. Les analyses factorielles en composantes principales confirment la présence de deux populations de chevaux qui se différencient par la biométrie. Equus bressanus présente des mensurations et une robustesse des membres fortes. Sa morphologie et sa position taxinomique au sein des chevaux villafranchiens ont été analysées. Des tendances caballines incontestables sont remarquées chez cette espèce.

Equus stenonis est caractérisé par un sillon profond entre les os nasaux, un protocône court et des styles non dédoublés sur les dents supérieures alors que le sillon lingual de la double boucle est en forme de V et l'ectoflexide est profond sur les dents inférieures. Plusieurs sous-espèces ont été définies dont la morphologie ne change pas et la seule différence serait biométrique. Enfin une autre lignée de chevaux formée par : Equus major-Equus bressanus-Equus sussenbornensis est proposée.

 

Abstract : Pleistocene non caballoids horses from South Europe

Pleistocene horses from South Europe are revised. This study is restricted to the stenonoid group sensu lato because not only some problems of taxonomy and diagnoses remain in this group but also the most fossil remains lack stratigraphic data. However the new and abundant materiel of the excavations of Ceyssaguet site (Haute-Loire, 1,2Ma, France) is very interesting. Apomorphic and plesiomorphic characters are recognised. Morphometric study and multivariate statistical techniques show the association of tow species : Equus stenonis and Equus bressanus. The later is the biggest one. The stenonoids horses are recognised by their short protocone on the upper teeth and by the V-shaped of the linguaflexid on the lower one. The aims oh this thesis are : to identify the taxonomic status of different species and subspecies which belong to the stenonoid group, to discuss their evolution and finally to clarify the morphometric characters and the taxonomic position of Equus bressanus. The taxonomic nomenclature follows the rules of the International code of Zoological nomenclature.

page précédente