DUPUY Delphine

Sujet de thèse : Les représentations féminines et animales au Gravettien : étude des sculptures sur pierre du site russe Kostienki I, 1.

LES SCULPTURES GRAVETTIENNES EN CALCAIRE DU SITE KOSTIENKI I-1 (PLAINE RUSSE)

Au Paléolithique supérieur, sur le continent européen, apparaissent les premiers témoins archéologiques d'une activité artistique de l'Homme. Les oeuvres qui nous sont parvenues témoignent de la complexité et de l'ampleur du champ symbolique de cette activité : pluralité des types de supports, pariétaux et mobiliers avec une grande diversité des matières premières utilisées (ivoire, bois animal, os, roches plus ou moins dures, argile), diversité des procédés techniques employés (peinture, gravure, sculpture, modelage), coexistence des styles de représentation, réaliste et schématique, ainsi que d'éléments figuratifs et non figuratifs.

Les thèmes représentés sont étonnement stables au cours de cette vaste période chronologique et sur l'ensemble du continent européen ; il s'agit principalement de représentations féminines (réalistes, schématiques et symboliques) et de représentations animales.

La couche 1 datée d'environ 25 000 ans av. J.-C. du site Kostienki I (région de Voroniej, plaine russe) à livré plus de 250 sculptures qui, outre six statuettes féminines en ivoire, sont réalisées dans différentes matières calcaires. La série étudiée rend compte de la variété des thèmes paléolithiques (représentations féminines et animales entières ou segmentaires, représentations vulvaires, médaillons et autres objets non identifiés), du type de traitement (réaliste, schématique) et de matières premières (ivoire, différents calcaires).

Suite à un premier travail de recherche d'identification des représentations (par la détermination de critères morphologiques et techniques récurrents), l'objectif est de caractériser, selon plusieurs angles de recherche, la valeur symbolique de ces représentations. Ce travail est organisé autour de trois grands axes (identification, réalisation, interprétation) :

1 - L'identification des représentations par la détermination de caractères techno-morphologiques récurrents.

2 - La détermination des moyens techniques utilisés pour la réalisation des objets (matières travaillées, techniques, procédés, chaînes opératoires) par l'étude des traces de fabrication présentes sur leurs surfaces, l'énoncé et le test expérimental d'hypothèses techniques.

3 - L'approche de la valeur symbolique des objets par l'analyse morphologique (détermination de l'organisation hiérarchique des critères d'identification et interprétation de ces critères), par l'analyse technique (choix de la matière première, processus de réalisation, temps de travail, degré de finition), par la recherche de traces témoignant de la vie post-réalisation de l'objet (traces d'utilisation de l'objet ou de ré-utilisation comme outil ou matière première, localisation dans le site).

Enfin, les résultats obtenus seront confrontés avec les données dont nous disposons concernant les sculptures gravettiennes des sites environnants de l'unité culturelle Kostienki-Avdeevo, des sites d'Europe centrale et occidentale.

page précédente